italiano english deutsch français español 英汉词典

Home > News > Comparer les coûts de production du profilage par rapport au pliage à la presse-plieuse

Comparer les coûts de production du profilage par rapport au pliage à la presse-plieuse

15/03/2011

Article publié sur la revue "Lamiera" (tôleries) du mois de novembre 2008

costi profilatura


Après l’article d’analyse des coûts de production avec une poinçonneuse de feuilles et bandes, “Lamiera” poursuit son analyse en appliquant le même procédé de calcul pour décider s’il convient de profiler plutôt que de plier à la presse-plieuse un profilé métallique.

Qui travaille la tôle sait qu’il est fondamental de choisir le bon processus pour réaliser un produit. Souvent ce choix a une influence importante sur le résultat économique de la production. Il est important, même pour réaliser un profilé métallique, de choisir la technologie la plus adaptée.

Les processus qui sont pris en compte dans la présente analyse sont le profilage à galets (fig. 1) et le pliage à la presse-plieuse (fig. 2). Il existe des profilés réalisables exclusivement par profilage à galets (fig. 3) et d’autres qui sont plus simples à réaliser à la presse-plieuse.

Mais si le profilé est réalisable par les deux techniques, il convient d’opter pour le processus qui complète la production à un coût total inférieur. Le pliage à la presse-plieuse est plus souple que le profilage et ne demande pas d’investissement en outillages. Donc, c’est le meilleur choix pour la production de petits lots. Le profilage permettant par contre une productivité nettement plus élevée (fig. 4), c’est le choix qu’il convient naturellement de faire pour les productions de série. Ces critères et l’expérience aident à décider de la technologie à adopter. Toutefois, en cas de profilés à réaliser en quantités moyennes, il est important d’avoir une méthode de calcul pour vous guider dans le choix. Cet article a pour but de proposer au lecteur un procédé simple et rigoureux. En premier lieu, on décomposera le coût de la production dans ses facteurs élémentaires (matière première, coût horaire, temps de production, outillages). Ensuite, on donnera pour chaque facteur un graphique de la signification de la formule en cas de lot unique (en intégrant le coût du travail de l’outilleur dans le coût de l’outillage).

Demande d'informations »